Développer le sentiment d’appartenance de vos équipes est l’une des tâches les plus exigeantes en entreprise. D’autant plus aujourd’hui avec l’explosion du télétravail. Que ce soit au travail ou dans notre vie privée, ce sentiment est un facteur essentiel de notre épanouissement. Dans cet article, nous vous présenterons les étapes à suivre et les erreurs à éviter pour booster le sentiment d’appartenance de vos collaborateurs.

Définition du sentiment d’appartenance

Le sentiment d’appartenance est une caractéristique recherchée par chaque être humain. Nous voulons tous faire partie intégrante d’un groupe. Cela nous permet de nous construire et d’exister en tant qu’individu. Il est important de bien comprendre la définition et les piliers du sentiment d’appartenance avant de chercher à le cultiver.

Le sentiment d’appartenance : c’est quoi en vrai ?

Le sentiment d’appartenance en entreprise est une notion de psychosociologie. Il s’agit d’un lien d’affection qui lie l’entreprise et le collaborateur. Cette relation se noue au cours du parcours professionnel du salarié. Elle se construit grâce au partage de la même réalité, des mêmes valeurs ou des mêmes objectifs.

Un salarié qui s’identifie à son entreprise, qui adhère à ses valeurs et à l’image de cette dernière est un collaborateur qui a le sentiment d’appartenir à l’organisation. La fierté d’appartenance est donc un moteur d’engagement professionnel.

Elle est également un élément clé de la fidélisation des talents. Un collaborateur est beaucoup plus impliqué dans son travail et y reste plus longtemps lorsqu’il est lié à son entreprise.

Les piliers de la fierté d’appartenance

Le sentiment d’appartenance est recherché par chaque employé et constitue un facteur essentiel de notre développement professionnel. Selon Le Figaro (2019), de plus en plus de salariés considèrent le sentiment de fierté d’appartenance en entreprise comme un des éléments les plus importants de leur QVT.

Ce sentiment est d’ailleurs l’un des besoins fondamentaux de la motivation d’après la pyramide de Maslow. Mais de quoi se nourrit-il ?

sentiment d'appartenance et pyramide de Maslow

Son essence réside dans l’adhésion, l’identification et l’implication du salarié dans l’entreprise. Mais on retrouve également d’autres piliers découlant de la qualité de vie au travail :

  • Sens du travail
  • Reconnaissance
  • Confiance
  • Communication

Ces piliers dépendent en grande partie de la vision et du leadership de l’équipe dirigeante. En adoptant une gestion bienveillante, le management crée de la proximité avec les collaborateurs. C’est par cette dernière que se développe l’appartenance. Plus la distance entre le management et les équipes se réduit, plus la relation est saine et la communication efficace.

Bénéfices du sentiment d’appartenance

Le sentiment d’appartenance est un formidable levier de croissance pour votre entreprise. Il peut se traduire par un meilleur niveau d’engagement et de performance de la part des salariés.

Engagement et performance

Le sentiment d’appartenance au travail est plus important que jamais pour l’engagement des employés. En effet, il a un impact considérable sur la performance de vos salariés. Les employés sont plus enclins à donner le meilleur d’eux-mêmes. Autrement dit, les équipes qui se sentent appartenir en entreprise ont envie de travailler d’une manière plus productive. Elles veulent explorer pleinement leur potentiel. La fierté d’appartenance a également un impact sur l’absentéisme. Selon Better Up (2020), le fait de favoriser le sentiment d’appartenance peut entraîner une réduction de 75% du taux d’absentéisme.

Estime de soi

Le sentiment d’appartenance est l’élément le plus crucial du triangle de la confiance. Quels que soient nos efforts, nous ne pouvons pas fonctionner sans les autres, car nous sommes des êtres sociaux. Les autres agissent comme des miroirs qui reflètent notre existence. Lorsque ce reflet ne correspond pas à la perception que nous avons de nous-mêmes, cela conduit à une crise d’identité. La fierté d’appartenance permet de nourrir notre bien-être intérieur.

Épanouissement professionnel

Le sentiment d’appartenance contribue également à l’épanouissement professionnel. Dans les groupes ayant un fort sentiment d’identité, les salariés se sentent libres d’explorer pleinement leur potentiel. De plus, ils n’ont pas peur d’exprimer leurs idées. Par conséquent, ils sont contents de venir au travail et de s’y investir. Enfin, ils pensent faire partie d’une mission dont le succès dépend d’un travail collaboratif d’une équipe bien unie. Cela augmente également leur niveau d’engagement et de productivité.

sentiment d'appartenance au travail

Développer le sentiment d’appartenance

Développer un sentiment d’appartenance au travail peut être une tâche complexe. Cependant, il existe plusieurs façons d’y parvenir. C’est ce que nous allons voir tout de suite !

La culture d’entreprise

La culture d’entreprise joue un rôle majeur dans l’attractivité de l’entreprise et le sentiment d’appartenance. Elle se définit comme l’ensemble des éléments qui permettent de définir le fonctionnement d’une entreprise par rapport à ses concurrents. En conséquence, deux entreprises d’un même secteur d’activité peuvent se différencier. Une bonne culture d’entreprise est unique. Elle véhicule une image, des valeurs ou encore des méthodes de travail qui n’appartiennent qu’à elle. Vos collaborateurs s’approprient ces différents éléments et deviennent des ambassadeurs de votre organisation. Mettre en place sa culture d’entreprise est donc d’une importance capitale pour développer le sentiment d’appartenance de vos équipes.

L’expérience employée

Un autre élément dont vous devez tenir compte, c’est l’expérience collaborateur. Elle se définit comme l’ensemble des interactions et expériences vécues par un salarié au sein de l’entreprise. Cela concerne les moments clés de son parcours et son quotidien professionnel, de son recrutement jusqu’à son départ. Elle permet de créer un lien entre les collaborateurs et l’entreprise. C’est ce lien qui permet de développer la fierté d’appartenance des salariés. Une entreprise qui offre une expérience épanouissante et durable inspire et donne confiance à ses équipes.

Le leadership

Vous devez également établir un leadership clair et montrer l’exemple en sachant où vous allez et ce que vous voulez réaliser pour l’entreprise. Pour cela, vous devez cultiver un environnement de communication interne solide. Par exemple, vous pouvez y parvenir en informant régulièrement vos employés des changements dans l’entreprise. De cette manière, ils trouveront plus de sens à leur présence, à leurs missions et à leurs objectifs.

Teamii

L’expérience employée et la culture d’entreprise déterminent en grande partie le sentiment d’appartenance des collaborateurs. Ces notions appartiennent à la qualité de vie au travail. Chez Teamii nous accompagnons les entreprises à cartographier leurs contraintes et opportunités en matière de QVT. Nous mesurons de manière hebdomadaire ou mensuelle l’eNPS de votre entreprise ainsi que de nombreuses dimensions de la qualité de vie au travail. Réalisé de manière régulière, ce pulse survey est un véritable baromètre de l’évolution du sentiment d’appartenance et de l’engagement professionnel de vos équipes. Il vous permet également de mieux comprendre les freins de vos salariés afin de trouver des solutions personnalisées à leurs contraintes et enjeux.

Les erreurs à éviter

Il existe plusieurs erreurs qu’une entreprise peut commettre lorsqu’il s’agit de créer un sentiment d’appartenance. Croire que le salaire est le moteur le plus important de l’engagement des employés et les forcer à aimer votre mission en sont les premiers exemples.

Le salaire ne fait pas la loyauté

Comprendre les besoins de vos employés est crucial pour le bien-être de votre entreprise. Il faut noter que ces dernières années, de plus en plus d’employés admettent que le salaire n’est pas nécessairement un facteur qui les incite à être fidèles. Au contraire, ils accordent plus d’importance à la culture, la mission de l’entreprise, l’environnement de travail, les relations avec leurs collègues et le projet pour lequel ils travaillent.

De plus, selon une étude de BW Online Bureau (2019), 50 % des millénials ont déclaré que l’image de marque de l’entreprise est plus importante que le salaire. Vous l’avez compris, le salaire n’a donc que très peu d’influence sur la fierté d’appartenance. Au contraire, la qualité de vie au travail permet d’attirer les talents et de les fidéliser. Il va donc vous falloir travailler sur l’équilibre pro/ perso, le management, les conditions de travail ou encore son organisation pour développer la fierté d’appartenance.

Le recrutement

L’amour ça ne se contrôle pas. Le sentiment d’appartenance ne doit pas être forcé mais naturel. Afin d’éviter cette erreur classique, il est très important de soigner le recrutement de l’entreprise. Les erreurs de recrutement ne favorisent pas la fierté d’appartenance et peuvent vous coûter cher ! Une erreur de recrutement se caractérise comme la rupture du contrat d’un collaborateur durant sa période d’essai ou sa première année de contrat. Plusieurs actions peuvent être mises en place pour éviter les erreurs de recrutement :

  • Ne recrutez pas dans la précipitation
  • Accordez de l’importance aux softs skills
  • Soignez l’onboarding de vos salariés
  • Valorisez la cooptation
  • Impliquez les managers dans le recrutement

 

Conclusion :

La culture d’un sentiment d’appartenance en entreprise est aujourd’hui indispensable pour fidéliser vos collaborateurs. C’est un levier majeur qui booste l’engagement et la performance, l’épanouissement professionnel et l’estime de vos collaborateurs. Les piliers de la fierté d’appartenance, comme la reconnaissance au travail, sont essentiels pour le développement des salariés. De même, créer une culture d’entreprise qui favorise l’intégration des salariés et le bien-être au travail est important. C’est également un moyen qui peut être déployé pour développer un sentiment d’appartenance. Dans tous les cas, il faut toujours garder à l’esprit que le sentiment d’appartenance ne peut pas être forcé. Au contraire, il se cultive chez vos employés vers une gestion effective et honnête de votre part.


Partager cet article
Ces articles peuvent également vous intéresser
25.08.2021
Qualité de vie au travail et management en 2021

La qualité de vie au travail a bouleversé le management de nos entreprises. Les managers ont désormais un rôle central dans l'implémentation de la politique QVT. Découvrez pourquoi.

QVT Management
25.08.2021
Les clés pour donner du sens au travail

La notion de sens au travail est le fruit de notre rapport à ce dernier. Les entreprises et les managers ont un rôle à jouer pour créer un terreau favorable à la quête de sens. Découvrez comment donner du sens au travail de vos équipes.

Management
Demander une démo
Vous souhaitez planifier une démo pour votre entreprise ? Merci de renseigner les différents champs afin que nous puissions discuter avec vous de ce qui serait le plus adapté à votre entreprise.