Vous entendez de plus en plus parler des risques psychosociaux (RPS) et de l’obligation de les évaluer et de les prévenir. Ce n’est pas un hasard. Ils ont explosé avec les confinements. En tant que manager et membre des Ressources Humaines, vous avez un rôle clé dans la prévention de ces risques. Agir sur les RPS est une équation gagnante pour votre entreprise. En effet, c’est un atout de taille pour assurer la performance de votre entreprise.

RPS définition d’une expression floue

Les RPS sont une notion courante dans les entreprises. Cependant, ils n’en demeurent pas moins une expression floue. Découvrez ci-dessous les RPS, définition d’une expression générique encore mal compris.

Les risques psychosociaux sont des éléments qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel. Ils résultent de la combinaison de plusieurs variables. Ces dernières peuvent être individuelles, collectives ou encore organisationnelles. Ce sont donc des pathologies très complexes.

Selon le baromètre CEGOS (Climat Social et Qualité de vie au travail) réalisé en 2016 :

64% des managers et 55% des salariés déclarent ressentir un stress quotidien.

Les RPS peuvent recouvrirent différentes formes. Parmi les plus répandus on retrouve :

  • Le harcèlement moral : Le harcèlement moral est l’une des formes de violences les plus répandues dans le monde du travail. Il se manifeste par des agissements répétés qui visent à dégrader les conditions de travail d’un collaborateur.
  • Les violences et agressions : La violence au travail peut se rencontrer à l’extérieur comme à l’intérieur d’une entreprise. Collègues et clients peuvent agresser et menacer un collaborateur dans le cours de son activité professionnelle.
  • Le stress : Le stress professionnel correspond à un déséquilibre entre les contraintes imposées par une activité et les ressources dont un salarié dispose pour mener à bien ses missions.
  • Le burn out : Le burn out est un syndrome d’épuisement professionnel. C’est une souffrance psychique liée au travail. Il se caractérise par un épuisement physique, émotionnel et mental.
  • Le bore out : Le bore out est un syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui. Il s’agit d’un état d’ennui profond et d’une souffrance créée par le sous-emploi des capacités intellectuelles.

La définition des RPS nous permet de mettre en lumière les risques sur la santé des collaborateurs. Avant de s’intéresser en détail à leur prévention, nous allons voir les principales idées reçues sur les risques psychosociaux.

RPS définition et préjugés

RPS définition et préjugés

Les idées reçues sur les RPS ont le vent en poupe ces derniers temps. Il n’est pas rare de voir des entreprises dédramatiser la situation ou penser que les RPS n’existent pas dans leur entreprise.

Cependant, selon le baromètre T4 Empreinte humaine/ Opinion way réalisé en 2020, 49% des employés sont en détresse psychologique. Afin de mieux comprendre pourquoi ce chiffre est si élevé, il est important de faire un tour d’horizon des idées reçues sur les RPS. Découvrez dès à présent notre partie RPS définition et préjugés.

Le stress motive les salariés

Le stress est une réaction normale d’adaptation de notre corps face à une situation extérieure. Notre corps libère des hormones pour nous aider à nous adapter et à réagir efficacement. Lorsqu’il est bref, le stress peut être « positif ». Il permet d’être plus focalisé et donc de fournir un travail de qualité. Cependant, lorsque l’urgence devient la norme, le stress devient néfaste pour notre santé. Ce stress dit chronique, apparaît suite à des expositions prolongées et répétées à des situations stressantes.

Les RPS ont des causes personnelles

Il est vrai que les risques psychosociaux peuvent être causés par des problèmes familiaux et personnels. Mais il est aussi vrai que les problèmes professionnels peuvent retentir sur l’équilibre familial et personnel. Quoi qu’il en soit, cela ne dispense pas l’entreprise d’évaluer les risques potentiels auxquels elle peut exposer ses salariés et d’agir en conséquence.

Les risques psychosociaux ne touchent que les salariés les plus fragiles

Tout le monde, quels que soient sa personnalité ou son positionnement hiérarchique est susceptible d’être touché par les RPS. En effet, les causes de ces pathologies sont nombreuses. On retrouve la surcharge de travail, les relations au travail ou encore le manque d’autonomie.

Le stress ça fait partie du métier

Le stress fait partie de la vie professionnelle. Pour autant il ne doit pas devenir une norme. Il faut donc être très vigilant. Lutter contre le stress demande d’en avoir conscience et de le reconnaître. Il ne doit pas devenir un tabou. L’entreprise doit être très vigilante afin de ne pas générer de stress chronique pour ses collaborateurs.

Ce n’est pas la faute de l’entreprise mais plutôt du contexte économique

La tertiarisation de l’économie et les changements profonds du monde du travail ont amplifié la concurrence entre les entreprises. Les entreprises évoluent très rapidement sans toujours prendre en compte les effets du travail sur la santé de leurs collaborateurs. Cependant, elles ne doivent pas oublier qu’il est dans leur intérêt de préserver leur capital humain. Il s’agit également d’une obligation légale. La sécurité et la santé au travail doivent être assurées par l’employeur et non par le contexte économique.

Prévenir les RPS en entreprise

Il est plus facile de combattre ce que l’on connaît. Il est donc important d’avoir un minimum d’informations et de connaissances sur les RPS afin de mieux les prévenir.

Découvrez 8 conseils pour agir au quotidien et prendre soin de la santé de vos salariés :

  1. Évaluez la charge de travail
  2. Offrez de l’autonomie
  3. Soutenez vos salariés
  4. Témoignez de la reconnaissance
  5. Donnez du sens au travail
  6. Améliorez le partage d’information
  7. Œuvrer pour l’équilibre professionnel/ personnel
  8. Bannissez toute forme de violence

 

1. Évaluez la charge de travail

La charge de travail des collaborateurs est un élément fondamental de leur qualité de vie au travail. L’organisation du travail de vos équipes doit être structurée et élaborée collectivement. Afin d’y parvenir, il est essentiel d’établir des objectifs clairs et réalistes. Ces derniers doivent être déterminés de manière SMART. Enfin, il vous faut également chercher avec vos salariés les adaptations possibles en cas d’augmentation de la charge de travail. En effet, cette dernière n’est jamais linéaire. Aidez vos équipes à établir des priorités et à explorer de nouvelles organisations du temps de travail. Cette recherche doit être collective afin de mieux prendre en compte la réalité du terrain.

2. Offrez de l’autonomie

Avoir de l’autonomie dans son travail, c’est avoir la possibilité de se prononcer sur les décisions qui concernent son travail et la manière de l’accomplir. C’est donc un excellent moyen d’impliquer et d’engager ses collaborateurs. Pour y arriver, il est important de définir les objectifs des salariés collectivement et de discuter avec eux de la manière de les atteindre. Il faut donc leur laisser, dans la mesure du possible, le choix des outils et des façons de faire. Afin de développer au mieux l’autonomie des salariés, il faut permettre la prise d’initiative. Mais il faut également accorder le droit à l’erreur pour optimiser leur potentiel. Si jamais, l’un de vos salariés se trompe, analysez avec lui les raisons et trouver ensemble des solutions.

3. Soutenez vos salariés

Tout collaborateur a besoin du soutien de sa hiérarchie afin de l’aider dans la réalisation de son travail. Il faut être disponible et à l’écoute. Néanmoins, cela ne signifie pas accepter d’être constamment dérangé ou interrompu dans son travail. Lorsqu’un membre de votre équipe rencontre une difficulté, décidez ensemble du moment opportun pour échanger. Dans un deuxième temps, apportez-lui votre soutien technique et moral. Enfin, orientez le vers des solutions ou des interlocuteurs susceptibles de l’aider.

4. Témoignez de la reconnaissance

La reconnaissance au travail est l’un des piliers de la QVT. Elle permet aux salariés de se sentir partie intégrante de l’entreprise. C’est donc un excellent levier d’engagement professionnel. Pensez à écouter les points de vue des salariés, consultez-les sur des choix stratégiques et informez-les des avancées de l’entreprise. La reconnaissance n’est pas seulement une affaire de succès. Il faut également savoir la témoigner même lors d’échecs. Reconnaissez l’investissement et encouragez vos employés.

5. Donnez du sens au travail

Le travail c’est la santé ! Cependant, il arrive que certains salariés aient l’impression de faire un travail inutile. On retrouve également des collaborateurs qui exercent un travail en contradiction avec leur éthique. Le sens au travail c’est le nerf de la guerre en entreprise. Afin d’apporter du sens aux missions de vos équipes, il est important de leur expliquer les objectifs de leurs tâches. N’hésitez pas également à leur donner les moyens de réaliser un travail de qualité. Enfin, veillez à respecter les valeurs de vos employés.

6. Améliorez le partage d’information

Les changements, lorsqu’ils sont fréquents peuvent bousculer les équipes. L’inconnu est source de stress. Le manque d’information peut nuire à la santé des salariés. Tout d’abord, il faut anticiper et communiquer suffisamment tôt les changements auprès de vos équipes. L’information doit être claire et précise. De plus, elle doit être réaliste. Attention aux fausses promesses. Enfin soyez disponible pour parler avec vos collaborateurs. En effet, accompagner les changements nécessite de l’écoute, du partage et de la communication.

7. Œuvrer pour l’équilibre professionnel/ personnel

La conciliation des temps de vie professionnelle et personnelle est au centre des préoccupations au sein des entreprises. Elle permet de favoriser la fidélisation et la satisfaction des salariés. Elle réduit également l’absentéisme et améliore la productivité. Afin de prendre soin de l’équilibre de vos salariés, instaurez un droit à la déconnexion. Ordinateurs et smartphones peuvent vite devenir des sources de stress pour vos équipes. Enfin, n’hésitez pas à fixer des horaires de réunions compatibles avec la vie familiale et veillez à éviter les horaires fractionnés.

8. Bannissez toute forme de violence

Peu importe la taille ou le secteur d’activité d’une entreprise, elle peut être confrontée à des situations de violence entre collègues. Mais elle peut également être confrontée à des agressions externes sur ses collaborateurs.

Concernant les violences internes :

  • Évitez de mettre les salariés en concurrence
  • Optez pour un management équitable
  • Intervenez lors de tensions, de conflits

Concernant les violences externes :

  • Formez les salariés à la gestion des situations de tension
  • Ne minimisez pas les actes agressifs
  • Agissez sur les causes de violence externe

Les violences internes et externes ne doivent pas être sous-estimées. Elles peuvent avoir de lourdes conséquences sur la santé mentale des salariés mais également sur l’organisation.

RPS définition et Document Unique

RPS Document Unique

Les entreprises ont une obligation de résultat en matière de santé et sécurité au travail. Elles doivent donc protéger leurs collaborateurs. De ce fait, les organisations françaises doivent évaluer les risques encourus par leurs équipes. Les résultats de ces évaluations ont pour obligation d’être retranscrit dans un document unique (DU). On l’appelle également le document unique d’évaluation des risques (DUERP).

Le contenu du DUERP

Ce dossier recense l’ensemble des risques présents dans l’environnement de travail des salariés. On parle ici des risques :

  • Psychosociaux
  • Pour la santé
  • Pour la sécurité

Le DUERP a 4 objectifs :

  1. Il recense tous les incidents ayant eu lieu au sein de l’entreprise
  2. Il évalue les risques actuels et les facteurs de risques au sein de l’organisation
  3. Il détaille les actions à mener en fonction des risques rencontrés
  4. Il analyse les mesures mises en place ayant pour objectif de prévenir les risques évalués.

Les risques doivent être évalués pour chaque poste de travail et pour les différents sites de l’entreprise.

La rédaction du Document Unique

Il n’existe pas de modèle type concernant la rédaction du document unique. Il peut prendre la forme souhaitée, papier ou numérique, à vous de choisir. Ce type de document est très utile à la prévention des risques en entreprise. Par conséquent il doit être accessible à tous les acteurs de l’entreprise : collaborateurs, représentant du personnel, médecine du travail….

Dans les entreprises de plus de 50 salariés, le DUERP doit être établi avec le concours du comité social et économique (CSE).

Enfin, ce document a pour obligation d’être mis à jour régulièrement. En règle générale son ajustement doit être fait au moins une fois par an. Il doit également être mis à jour lors de toutes modifications des conditions de travail en entreprise ou lors du repérage d’un nouveau facteur de risque.

 

Conclusion :

Cet article intitulé « RPS définition » vous a présenté les risques psychosociaux dans leur globalité. Ils représentent un risque pour la santé mentale et physique des salariés. Leurs causes sont plurielles et sont corrélées à la vie professionnelle et personnelle des collaborateurs. Toutes les entreprises sont concernées par les RPS. Peu importe leur taille ou leur secteur d’activité. Faites donc très attention aux idées reçues sur ces syndromes. Pour conclure, chaque société est responsable de la santé et sécurité de ses équipes. La prévention et la création d’un document unique sont donc obligatoires.


Partager cet article
Ces articles peuvent également vous intéresser
26.02.2021
Tout savoir sur les TMS

Les TMS représentent 87% des maladies professionnelles et ont un coût conséquent pour les entreprises. Découvrez en plus sur ces maladies et comment les prévenir en adoptant les bons réflexes.

Santé
08.02.2021
Le stress au travail, de quoi parle-t-on ?

Le stress est un concept vieux comme le monde. C'est une réaction normale d'adaptation de notre corps face à une situation extérieure. Apprenez en plus sur le stress au travail et comment y remédier.

Santé Management
Demander une démo
Vous souhaitez planifier une démo pour votre entreprise ? Merci de renseigner les différents champs afin que nous puissions discuter avec vous de ce qui serait le plus adapté à votre entreprise.