Le stress au travail est un thème central de la qualité de vie au travail et de la productivité des employés. Il peut être causé par plusieurs facteurs, notamment une surcharge de travail, des problèmes financiers ou des difficultés relationnelles. L’absence de la bonne gestion du stress au travail peut affecter plusieurs aspects de notre vie professionnelle et personnelle. On parle notamment des RPS tels que le burn-out et le bore out. Nous allons vous présenter en détail les différents aspects du stress au travail ainsi que nos propositions pour le combattre.

Mieux comprendre le stress avant de le gérer

Avant de vous introduire aux techniques de gestion du stress au travail, il est nécessaire de bien comprendre le concept du stress. Ici nous vous détaillerons les différents états et causes du stress au travail.

Définition des états de stress

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), le stress au travail représente les réactions physiques et émotionnelles d’un salarié. Elles surviennent lorsque les exigences du travail ne correspondent pas aux capacités, ressources ou besoins du travailleur. On peut définir trois états de stress :

  • L’hyperstress : Il se manifeste lorsqu’une personne est poussée au-delà de ce qu’elle peut supporter. Il résulte d’une surcharge ou d’un épuisement professionnel. Lorsqu’un salarié est hyperstressé, même de petites choses peuvent déclencher une forte réaction émotionnelle.
  • L’hypostress : Cet état est à l’opposé de l’hyperstress. L’hypostress se manifeste lorsqu’un collaborateur s’ennuie constamment. Il s’agit également d’un état provoqué par une exposition au stress trop longue.
  • Le stress adapté : C’est une forme de stress positif. C’est l’ensemble des réactions de l’organisme qui vont conduire à un état de stabilisation physiologique, mais aussi émotionnelle. De même, le corps réagit bien au stress imposé par des facteurs extérieurs ou intérieurs. Par conséquent, le salarié est efficace et performant.

gestion du stress au travail

Les causes du stress au travail

Il y a plusieurs causes qui peuvent provoquer du stress. Il existe des facteurs extérieurs mais aussi intérieurs, comme un manque de confiance en soi par exemple. Les principales causes du stress sont les suivantes :

  • Surcharge de travail : C’est le sentiment qui est provoqué par une quantité de travail plus importante que ce que l’on est capable d’accomplir.
  • Difficultés relationnelles : Cela se traduit notamment par une mauvaise compréhension ou des relations tendues entre collègues ou avec la direction. Cela peut être source d’anxiété et générer du stress au quotidien.
  • Problèmes financiers : Le stress lié aux problèmes financiers peut être à l’origine de problèmes de santé grave. Il peut également amener les personnes à se sentir coupables et à s’isoler.

 

Les conséquences d’une mauvaise gestion du stress au travail

Une mauvaise gestion du stress peut avoir des effets négatifs sur la qualité de vie au travail de vos collaborateurs. Les RPS, le burn-out et le bore out, par exemple, sont des syndromes qui peuvent affecter notre santé.

Les risques psychosociaux (RPS)

Les RPS sont des éléments qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés au sein de leur environnement professionnel. Ils correspondent à des situations de travail où sont présents :

  • du stress
  • des violences internes
  • des violences externes

Ces différents éléments peuvent être combinés ou non et représentent un risque pour la santé des collaborateurs. Parmi ces formes les plus répandues on retrouve :

  • Le stress chronique
  • Le burn-out
  • Le bore out

Toutes les entreprises sont concernées par les risques psychosociaux, peu importe leur taille, structure ou activité.

Burn-out

Le burn-out est un syndrome d’épuisement professionnel. Il fait suite à une exposition prolongée de facteurs de RPS. Christina Maslach, pionnière de la recherche sur l’épuisement professionnel, caractérise le burn-out comme un syndrome à 3 dimensions :

  1. L’épuisement physique, émotionnel et mental
  2. Cynisme vis-à-vis du travail
  3. Diminution de l’accomplissement personnel au travail

Le burn-out est le résultat d’un manque de communication et d’un management pathogène dans la majorité des cas. Le manque de reconnaissance, la surcharge de travail et une charge mentale, par exemple, sont des facteurs qui peuvent conduire le salarié au burn-out.

Bore out

Le bore out est un syndrome d’ennui profond au travail. Il est causé par un sous-emploi des capacités intellectuelles. Ce syndrome touche trois fois plus de salariés que le burn-out en entreprise. Plusieurs facteurs peuvent entraîner le bore out :

  • Le manque de sens au travail
  • Le management pathogène

Ce syndrome touche en particulier les jeunes diplômés, les salariés « mis au placard » et les employés surqualifiés pour leur poste. Au même titre que le burn-out, cette forme d‘épuisement peut entraîner des troubles mentaux et psychiques graves chez les salariés.

Les troubles musculosquelettiques (TMS)

Les TMS sont des troubles de l’appareil locomoteur (système d’organes qui confère à l’humain la capacité à se mouvoir physiquement). Ils affectent les muscles, les tendons et les nerfs. Ils se produisent par un déséquilibre entre les capacités de notre corps et les contraintes auxquelles il est exposé.

Les facteurs favorisant les TMS sont multiples :

  • Contraintes physiques
  • Contraintes psychologiques
  • Contraintes liées à l’organisation du travail
  • Contraintes individuelles

Ces maladies professionnelles concernent tous les corps de métiers et secteurs d’activités. Sans exception.

Les techniques de gestion de stress au travail

Le stress est un thème central de la qualité de vie au travail et de la productivité des employés. Il peut être positif mais également avoir de lourdes conséquences sur l’intégrité physique et mentale des salariés. La gestion du stress au travail devient donc une qualité essentielle pour prévenir la santé des collaborateurs. Cette dernière peut être personnelle et organisationnelle.

gestion du stress au travail par la respiration

Techniques personnelles

En tant que collaborateur, le stress est une réaction qui peut nous affecter quotidiennement en entreprise. Rassurez-vous ce n’est pas une fatalité. Cependant, Il est important d’apprendre à le gérer et à le prévenir pour performer. Plusieurs techniques peuvent vous aider à y arriver.

La respiration

La respiration a de nombreux bénéfices sur notre équilibre physique et émotionnel. Pratiquer la cohérence cardiaque tous les jours, respirer en conscience ou encore pratiquer une activité sportive sont des outils indispensables à la gestion du stress. Respirer est un réflexe naturel. Mais bien respirer, est une véritable nécessité pour évacuer le stress qui peut nous submerger au travail. Elle doit être pratiquée de manière régulière pour avoir des effets à long terme.

Apprendre à dire non

Dire oui lorsque quelqu’un demande une faveur au travail est souvent une façon d’aider et de rendre service. Cependant, nous oublions souvent que dire oui est aussi un engagement. C’est accepter d’investir notre temps et notre énergie pour rendre service. En conséquence, cela influe sur notre charge de travail et peut occasionner une charge mentale. Apprendre à dire non plus souvent est une étape difficile mais très importante pour améliorer sa qualité de vie au travail.

Reprendre le contrôle

L’une des principales causes de stress au travail est le sentiment de ne pas avoir le contrôle. Réorganiser ses tâches est une mesure qui peut être prise afin de reprendre le contrôle. Plus précisément, reconsidérez la possibilité d’inclure des to-do list dans votre routine quotidienne. Essayez d’éliminer tout ce que vous considérez comme d’importance secondaire. Cela signifie toutes les tâches qui ne sont pas prioritaires. En procédant ainsi, vous retrouverez votre calme et vous vous débarrasserez d’un poids considérable sur vos épaules.

Techniques organisationnelles

Le stress en entreprise doit être encadré. Les organisations ont un rôle de prévention au même titre que la prévention des risques psychosociaux.

Prévention

L’entreprise doit privilégier une démarche de prévention collective. Cette dernière doit principalement être axée sur son travail et son organisation. Pour être la plus efficace possible la démarche de prévention comprend plusieurs étapes :

  1. Collecte des données de l’entreprise en fonction d’indicateurs de stress prédéfinis
  2. Analyse des données pour identifier les sources de stress au sein de l’organisation
  3. Définition d’un plan d’action et de mesures de prévention
  4. Mise en place du plan d’action

DUERP

Le document unique d’évaluation des risques professionnels a pour objectif de recenser l’ensemble des risques psychosociaux, de santé et de sécurité présents dans l’entreprise. Le document unique s’intègre parfaitement dans la démarche de prévention de l’entreprise. En effet, ses objectifs sont les suivants :

  • Recenser tous les incidents ayant eu lieu dans l’entreprise
  • Évaluer les risques et facteurs de risques dans l’organisation
  • Détailler les actions à mener en fonction des risques rencontrés
  • Analyser les actions menées et leurs résultats

Les entreprises sont responsables de la santé et de la sécurité de leurs équipes. Le stress doit donc être encadré par l’entreprise pour garantir une bonne qualité de vie au travail.

Teamii

Collecter et analyser les facteurs de stress au sein de l’entreprise peut devenir un véritable casse-tête pour les Ressources Humaines. Chez Teamii nous aidons les entreprises à cartographier leurs contraintes et opportunités en matière de qualité de vie au travail (QVT). Notre analyse hebdomadaire et mensuelle des différentes composantes de la QVT permet aux managers de mieux comprendre les freins de leurs équipes et de trouver des solutions personnalisées. Afin d’intégrer une QVT durable, nos équipes ont également imaginé une plateforme QVT composée d’outils pour améliorer les performances individuelles et collectives des collaborateurs. Vous pouvez y suivre en temps réel le bien-être et le ressenti de vos équipes et booster la cohésion sociale. Demandez votre démo pour en savoir plus sur notre plateforme QVT.

 

Conclusion : 

Le stress au travail n’est pas un phénomène nouveau. Il a toujours fait partie de notre vie professionnelle et peut nous affecter de manière significative. Les différents syndromes d’épuisement professionnel, par exemple, peuvent impacter notre santé et notre performance au travail. La gestion du stress au travail doit devenir un pilier des démarches de prévention des risques psychosociaux des entreprises. Les collaborateurs, quant à eux peuvent aussi travailler sur leur gestion du stress. Les techniques de relaxations par la respiration pratiquée dans la durée ont déjà prouvé leurs bénéfices sur bon nombre d’employés.


Partager cet article
Ces articles peuvent également vous intéresser
13.07.2021
Tour d'horizon sur les RPS

Les risques psychosociaux tout le monde en parle. Mais personne ne sait vraiment de quoi on parle. Découvrez les contours de cette expression floue et comment les prévenir au sein de votre entreprise.

Santé
26.02.2021
Tout savoir sur les TMS

Les TMS représentent 87% des maladies professionnelles et ont un coût conséquent pour les entreprises. Découvrez en plus sur ces maladies et comment les prévenir en adoptant les bons réflexes.

Santé
Demander une démo
Vous souhaitez planifier une démo pour votre entreprise ? Merci de renseigner les différents champs afin que nous puissions discuter avec vous de ce qui serait le plus adapté à votre entreprise.