Connaissez-vous le point commun entre Amazon et Apple ?

Ces deux entreprises ont des stratégies commerciales agressives tournées vers l’extérieur, des objectifs ambitieux et un management basé sur les résultats. On associe ces deux sociétés à la culture de marché. Ce modèle fait partie de la théorie développée en 2008 par K. Cameron et R. Quin. Ils considèrent qu’il existe quatre modèles de culture d’entreprise :

  • La culture clanique
  • La culture hiérarchique
  • La culture adhocratique
  • La culture de marché

Il n’y a pas de culture organisationnelle supérieure aux autres. L’important est qu’elle soit en accord avec l’esprit de l’entreprise et son fonctionnement. 

Le modèle de marché est le plus agressif et le plus capitaliste des quatre modèles courants de culture d’entreprise. L’accent est mis sur les performances individuelles. Cela est censé conduire à une plus grande réussite de l’employé et, par conséquent, à une plus grande réussite de l’organisation. 

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la culture de marché. Nous verrons sa structure, ses valeurs, ses avantages et ses inconvénients. 

La culture de marché : modèle de performance

La performance est un élément moteur dans les entreprises ayant une culture organisationnelle de marché. Elle structure son fonctionnement et ses valeurs.

L’organisation d’une entreprise ayant une culture de marché :

La culture du marché donne la priorité à la rentabilité. Tout est évalué en fonction du résultat net. Pour cela, chaque poste a un objectif qui s’aligne sur l’objectif général de l’entreprise. Il y a donc souvent plusieurs degrés de séparation entre les employés et les rôles de direction.

Ce sont souvent de très grosses entreprises. Il y a beaucoup d’employés et différents niveaux de management et de direction. Une culture de marché souligne l’importance de respecter les quotas, d’atteindre les objectifs et d’obtenir des résultats.

Le manager a une place très importante dans l’organisation d’une culture de marché. Il a une figure d’autorité et de guide. Par exemple, il va donner les objectifs à atteindre à l’équipe, les motiver et entretenir leur ambition. Il fait aussi office d’intermédiaire entre la direction et les employés. Enfin, il véhicule les valeurs de l’entreprise au sein de son équipe.

culture de marché

Les valeurs de la culture de marché :

La culture de marché est conçue pour les entreprises qui souhaitent s’étendre et gagner beaucoup de parts de marché. Cette culture est donc très axée sur les résultats. Elle valorise la concurrence interne et récompense les gagnants.

Ce type d’organisation se concentre sur le succès externe plutôt que sur la satisfaction interne. Il s’agit donc d’une culture où l’on attend de tous les employés qu’ils soient au top de leur forme. Ceux qui réussissent constamment bénéficient de récompenses financières importantes ou d’opportunités de promotion. Ces entreprises entretiennent l’ambition et la motivation de leurs employés par de nouveaux objectifs avec à la clé une récompense. 

Cette culture est aussi très centrée sur le client : le satisfaire, le fidéliser pour avoir toujours plus de profits. C’est le cas par exemple de la société Apple qui a su fidéliser ses clients. Amazon a également su satisfaire ses clients en diversifiant ses produits vendus sur sa plateforme principale.

Les avantages et inconvénients de la culture de marché

La recherche de la performance à tout prix peut avoir ses avantages comme ses inconvénients. 

Avantages :

Les entreprises qui ont une culture de marché sont rentables et prospères. Comme l’ensemble de l’organisation est tourné vers l’extérieur, les employés peuvent se rallier à un objectif clé et y travailler.

Pour parvenir à cet objectif, l’entreprise veille à toujours garder une longueur d’avance. Comme le nom de cette culture l’indique, le marché a une grande importance. Les entreprises n’hésitent donc pas à faire des veilles concurrentielles constantes afin de se tenir au courant des avancées du marché.

Pour parvenir à leurs objectifs, les entreprises de culture de marché se dotent également d’employés ambitieux et motivés. Dans une culture de marché, les employés sont constamment poussés à se dépasser. Ils sont motivés et inspirés par leurs dirigeants. Cela permet aux membres de l’équipe de se concentrer en permanence sur le développement de leurs compétences et de leurs connaissances. Des formations sont proposées afin de maintenir les collaborateurs à la page des nouvelles tendances et nouvelles connaissances. 

Naturellement, une culture axée uniquement sur le client, les résultats et le succès entraîne une augmentation des revenus. Les objectifs de profits sont généralement ambitieux, pour maintenir les collaborateurs motivés. En effet, les employés qui sont constamment motivés et poussés à obtenir de grands résultats sont plus susceptibles de générer un revenu plus important que ceux qui ne le sont pas. Les objectifs sont atteints, ou s’ils ne le sont pas, de nouveaux moyens sont explorés pour les atteindre.

Inconvénients :

L’une des principales caractéristiques d’une culture de marché est la nécessité de rester en phase avec le marché. Pour ce faire, l’entreprise devra consacrer une somme importante aux études de marché. Et cela peut s’avérer coûteux.

On notera également que dans ce type d’entreprise, le bien-être des employés peut également passer au second plan. Les employés sont encouragés à se fixer des objectifs difficiles et à s’efforcer de les atteindre. Les performances des employés sont étroitement surveillées et souvent directement récompensées ou punies. Il en résulte souvent des cas de présentéisme ou, dans les cas les plus graves, une mauvaise santé mentale et un épuisement professionnel comme le burn-out.

Ce n’est pas seulement mauvais pour la productivité et le moral de l’équipe, mais aussi pour les résultats financiers. En effet, d’après l’étude de Mozart Consulting/ Apicil de 2020, le coût annuel du mal-être en entreprise est estimé à 14 310€ par salarié. 

Dans un environnement de travail hautement compétitif, les employés qui sont en concurrence les uns avec les autres peuvent adopter un mode de travail malhonnête (et donc improductif). Il s’agit là d’une situation à surveiller, car elle peut avoir des conséquences désastreuses sur les niveaux de productivité, la fluidité et le moral de l’équipe. Faire collaborer l’équipe et travailler ensemble de manière harmonieuse sur des projets importants peut s’avérer difficile avec des tensions dans l’équipe.

Comment concilier performance de l’entreprise et qualité de vie au travail ?

Des objectifs précis et ambitieux, des promotions ou des augmentations à la clé peuvent être des bons moteurs pour maintenir une bonne performance de l’entreprise. Toutefois, il ne faut pas négliger la satisfaction interne des employés. Avoir un collaborateur productif et engagé, c’est avant tout avoir un collaborateur heureux. Pour cela, il est nécessaire d’optimiser le bien-être de l’équipe.

Comment s’y prendre ? Par où commencer ? 

Chez Teamii, nous œuvrons pour optimiser le bien-être des collaborateurs et leur performance au travail.

Comment faisons-nous ?

Nous établissons une cartographie de l’entreprise afin de déceler les enjeux et opportunités des collaborateurs en matière de qualité de vie au travail. Nous avons également une plateforme pour améliorer l’expérience de vos salariés en temps réel. Nos tableaux de bords et outils vous permettent d’analyser et de solutionner les problématiques quotidiennes de vos salariés. 

Conclusion 

La culture organisationnelle de marché a permis à deux nombreuses entreprises d’augmenter leurs parts de marchés et leur profit. Ces entreprises offrent un environnement parfait à tous ceux qui aiment les défis et qui sont ambitieux. Attention toutefois à ne pas oublier le bien-être individuel et collectif de l’équipe afin de garder une ambiance productive et agréable pour tout le monde. 


Partager cet article
Ces articles peuvent également vous intéresser
30.11.2021
Qu'est-ce que l'organisation bureaucratique en 2021 ?

La hiérarchie et la bureaucratie sont parfois vues négativement. C'est pourtant une culture encore populaire ayant de nombreux avantages. Venez découvrir les secrets de l'organisation bureaucratique !

RH Management
10.11.2021
Qu'est-ce que la culture adhocratique en 2021 ?

Envie de découvrir la culture adhocratique ? Derrière ce mot qui semble être inconnu des correcteurs automatiques se cache une culture organisationnelle qui prône l'innovation, la flexibilité et le changement.

RH Management
Demander une démo
Vous souhaitez planifier une démo pour votre entreprise ? Merci de renseigner les différents champs afin que nous puissions discuter avec vous de ce qui serait le plus adapté à votre entreprise.